Je me pardonne – Corneille

Corneille : " Ma famille m'a déjà été volée une fois "

Mille pardons, à quoi bon, quand on ne peut plus se regarder?
Mille raisons, à quoi bon, quand on en a tous les deux assez, assez.
Je me rends fou, être pénalisé.
Et je confonds tout, à essayer, de délaisser, me consoler,
Je me pardonne, yeah, Je te pardonne de n’avoir pas su, comment m’aimer.
Je me pardonne, Je me pardonne, de t’avoir laisser entrer.
Je me pardonne tout ce qu’on a jamais pu s’avouer.
Je me pardonne, Je me pardonne.
Cent ans d’excuses ne refermeront pas mes blessures.
Et sans mon armure, vivre semble trop dur.
J’ai essayé de nous oublier pour mieux recommencer.
Mais la vérité me hante et demande à t’effacer.
Et je me pardonne, je te pardonne de n’avoir pas su, comment m’aimer.
Je me pardonne, Je me pardonne, de t’avoir laisser entrer.
Je nous pardonne, tout ce qu’on a jamais pu s’avouer.J’ai tant voulu me réconcilier avec l’amour, avec l’amour.
Et j’ai tant bavé, pour échapper, à mes vautours.
Le mal est fait, le mal est fait, je laisse aller,
Je te laisse aller, enfin, enfin.
Enfin, Je me pardonne.
Je te pardonne, de n’avoir pas su comment m’aimer.
Je me pardonne de t’avoir laisser entrer.
Je nous pardonne tout ce qu’on a jamais su s’avouer.
S’avouer, Je me pardonne.
Je te laisse aller, je te laisse aller,
Je me pardonne, Je me pardonne.
Je me pardonne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s